Le soutien de l’UE et du FIDA aux institutions financières en Ethiopie

Le soutien de l’UE et du FIDA aux institutions financières en Ethiopie

L'Union européenne et le FIDA soutiennent les institutions financières rurales éthiopiennes, les emplois et les moyens de subsistance face à la COVID-19. Ceci va largement bénéficier à ce pays qui est depuis longtemps sur la voie du développement. Nous faisons le point dans cet article de cette riche collaboration.

Un soutien qui vient penser les affres de la Covid-19

En Éthiopie, le secteur agricole et les populations rurales sont les plus touchés par la COVID-19. La pandémie a réduit la main-d’œuvre agricole, un accès limité aux intrants et au capital de production, réduit la production et la productivité et a entravé l’accès aux marchés et aux services financiers. Cela a conduit à la perte d'emplois, à un accès réduit à la nourriture et à une augmentation des responsabilités domestiques des femmes. Les micro petites et moyennes entreprises (MPME) et les coopératives qui jouent un rôle important dans la création d'emplois et le maintien des moyens de subsistance dans les zones rurales sont également confrontées aux défis liés à la pandémie.

La remise en marche de l’économie Éthiopienne

« Le nouveau projet d'aujourd'hui de 26,5 millions d'euros pour soutenir le financement de l'agriculture à temps de la COVID montre notre soutien au développement économique de l'Éthiopie et à la création d'emplois. Ce financement de l'UE et du FIDA fournira une nouvelle ligne de crédit aux PME agricoles et à leurs agriculteurs dans les zones de production des principaux parcs agro-industriels du pays », a déclaré Dominique Davoux, chef de l'équipe Green Deal, délégation de l'UE en Éthiopie.

Les institutions financières poussent un ouf de soulagement

Le ralentissement économique actuel nécessite un soutien supplémentaire pour les institutions financières rurales les plus exposées, afin de maintenir leur liquidité. Le Gouvernement éthiopien a mis en place des mesures d’atténuation pour faire face aux effets de la pandémie, notamment un soutien à l’ensemble de la chaîne de valeur, aux MPME et aux coopératives d’agriculteurs.

Les commentaires sont fermés.