Renégociation de prêt immobilier, les différentes étapes

Il est possible d’envisager une renégociation de vos prêts immobiliers en cas de changement radical des taux dans le marché. La renégociation de prêt permet d’effectuer une baisse de mensualité d’un emprunt et de sa durée.

Principalement la renégociation de prêt immobilier suit le processus d’un remboursement anticipé de vos crédits suivi d’un engagement dans un nouveau prêt. Mais s’engager dans une telle démarche ne se fait pas de n’importe quelle façon. Il y a différentes étapes à suivre lors d’une demande de renégociation de prêt immobilier.

Choisir le moment opportun

Mettre en avant le changement du taux d’intérêt. Marquer la différence entre le taux sur le marché et votre taux en cours. Le conseil appliqué est quand la différenciation des taux est de un point. Si une baisse conséquente se fait sentir facilement c’est à ce moment qu’il faut entamer une renégociation. Avec un emprunt de quelques années, une étude significative est obligatoire. Suscitant un surplus d’activité, banques et courtiers prônent une réduction assez attractive du taux. S’agripper donc sur le moment opportun qui contracte un prêt moins cher.

S’adresser à qui pour votre renégociation ?

S’adresser directement auprès de la banque ou de l’établissement qui vous a fourni un prêt. Dans votre démarche, constituer en même temps votre tableau d’amortissement de vos emprunts en cours. S’informer auprès d’autres prêteurs pour faire une comparaison. Entamer votre renégociation en mettant en avance l’offre des autres établissements et s’entendre auprès du votre. Si l’accord est concluant, la baisse se fera par votre établissement.

Suivre les formalités

Dans le cas d’une souscription auprès d’une nouvelle banque, il faudra préalablement fournir : les derniers bulletins de salaire et ses relevés de compte. Il ne faudra pas cependant mettre en marge votre dernière situation : cas de crédit en cours, des impayés, votre taux d’endettement…