C’est le moment de renégocier votre prêt immobilier

L’immobilier connaît, depuis quelques temps maintenant, ses taux les plus bas, l’occasion idéale pour les propriétaires de renégocier leurs taux d’emprunt.

Renégocier votre prêt revient à demander à votre établissement prêteur de revoir les conditions et les taux d’intérêt du prêt accordé il y a quelques années, pour les aligner sur les taux actuels du marché, beaucoup moins élevés qu’à l’époque.

Aucune loi n’oblige votre banquier à revoir ses taux, vous devrez donc correspondre à un certain profil, pour réussir une renégociation.

Quelles sont les conditions pour réussir cette renégociation ?

Avant de vous lancer dans une renégociation, il est conseillé de vous renseigner sur les taux pratiqués par les différents organismes de prêts, éventuellement, en passant par des courtiers.

C’est une étape importante, car vous aurez besoin d’arguments pour convaincre votre banquier, qui n’a pas toujours intérêt à vous accorder une renégociation de prêt.

En effet, cette pratique dépend de son bon vouloir et, surtout, de votre profil, à savoir, si vous êtes un « bon » client, si vous êtes client depuis de nombreuses années, si vous avez des contrats d’assurances, des livrets ou encore un compte professionnel dans l’établissement. Si ces éléments sont réunis, il vous sera plus facile de faire du « chantage » à la banque d’aller voir ailleurs.

N’hésitez éventuellement pas à l’informer des taux proposés par la concurrence et lui montrer que vous êtes prêt à y aller, s’il ne donne pas suite à votre demande (étant précisé qu’à ce moment là vous ne serez plus sur une renégociation de prêt avec l’autre banque, mais sur un rachat de prêt à moindre taux).

Toutefois, il existe des conditions pour être « éligible » à une renégociation de prêt, comme avoir au moins 1 point d’écart entre le taux de votre prêt initial et le nouveau taux que vous souhaiteriez obtenir et, la durée restante de votre prêt doit être plus importante que celle écoulée.

Enfin, si vous avez obtenu un prêt dans un établissement foncier, qui ne propose aucun autre produit, il vous sera très difficile, voire impossible de renégocier son taux.